Les Librairies Fontaine

Les Librairies Fontaine



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Grasset
Collection
Littérature française
Nombre de pages
352
EAN13
9782246824992
ISBN
978-2-246-82499-2
LA TOUR, PREMIER ROMAN
De DOAN BUI
Grasset
20,90
Présentation
Les Olympiades. C’est là, autour de la dalle de béton de cet ensemble d’immeubles du Chinatown parisien que s’est installée la famille Truong, des boat people qui ont fui le Vietnam après la chute de Saigon. Victor Truong chérit l’imparfait du subjonctif et les poésies de Vic-to-Lou-Go (Victor Hugo). Alice, sa femme, est fan de Justin Bieber mais déteste Mitterrand, ce maudit «  communiste  » élu président l’année où est née leur fille Anne-Maï, laquelle, après une enfance passée à rêver d’être blonde comme une vraie Française, se retrouve célibataire à 40 ans, au désespoir de ses parents.
Cette tour de Babel de bric et de broc, où bruisse le murmure de mille langues, est une cour des miracles aux personnages hauts en couleurs. Voilà Ileana, la pianiste roumaine, désormais nounou exilée ; Virgile, le sans-papier sénégalais, lecteur de Proust et virtuose des fausses histoires, qui squatte le parking et gagne sa vie comme arnaqueur. On y croise aussi Clément, le sarthois obsédé du Grand Remplacement, persuadé d’être la réincarnation du chien de Michel Houellebecq, son idole. Tous ces destins se croisent, dans une fresque picaresque, faite d’amours, de deuils, de séparations et d’exils.
La Vie mode d’emploi de Perec est paru en 1978, quand les Olympiades sortaient de terre. Comment Perec raconterait-il le Paris d’aujourd’hui  ? Ce premier roman de Doan Bui tente d’y répondre, en se livrant lui aussi à une topographie minutieuse d’un lieu et de ses habitants. L’auteure y décrit la France d’aujourd’hui, de la coupe du Monde 98 aux attentats de 2015 dans un roman choral d’une drôlerie grinçante.
Le mot du libraire
14 janvier 2022

Houellebecq boosté à la sérotonine!

A travers une galerie de personnages complexes et attachants, Doan Bui nous offre une fresque sociale surprenante, qui prend ses racines dans le Chinatown parisiens, les Olympiades, cet ensemble d'immeubles qui a vu le jour dans les années 70 mais qui n'a jamais été à la hauteur des ambitions des architectes de l'époque. C'est aussi un très beau roman sur l'exil et ses vicissitudes. La plume est vive, précise et élégante, nous offrant de très beaux moments de grâce, sans jamais se départir de son humour grinçant. Il y a un petit côté Houellebecq boosté à la sérotonine!
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 24 702 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître