Les Librairies Fontaine

Les Librairies Fontaine



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Gallimard
Collection
Du monde entier
Nombre de pages
264
EAN13
9782072880216
ISBN
978-2-07-288021-6
KENTUKIS, ROMAN
De SAMANTA SCHWEBLIN
Traduit par ISABELLE GUGNON
Gallimard
20,00
Présentation
Le phénomène se propage rapidement aux quatre coins du globe. Tout le monde en parle, tout le monde veut en avoir un. Lapins, corbeaux, dragons… les kentukis sont de petits robots en forme de peluche, dotés d’une caméra et de trois roues mobiles qui leur assurent une certaine autonomie. Ils sont connectés au hasard à un utilisateur anonyme qui a acheté le droit de les habiter et qui peut se trouver n’importe où sur la planète. Voilà pourquoi ces créatures, qui errent désormais librement dans les maisons et les bureaux, ne sont pas complètement ino ensives : elles scrutent les conduites, enregistrent les conversations et interviennent constamment dans la vie des autres.
Ainsi, une retraitée de Lima peut suivre les mésaventures d’une jeune femme allemande et se réjouir ou s’inquiéter de son sort ; un garçon du Guatemala peut se lancer dans une aventure en Norvège et voir la neige pour la première fois ; un jeune Italien, père fraîchement divorcé, peut combler le vide laissé par son ex-femme. Les possibilités sont infinies mais pas toujours très claires : outre la curiosité et la tendresse, le dispositif suscite de nouvelles formes de voyeurisme, d’obsession, de sexualité et de danger.
Déployant une langue et un imaginaire que l’on compare à ceux de Shirley Jackson et de David Lynch, Samanta Schweblin emporte le lecteur dans une atmosphère hypnotique, aux frontières du thriller et de la science-fiction, et offre une histoire surprenante, sans point mort et radicalement contemporaine.
Le mot du libraire
11 mai 2021

Un roman d'anticipation aux allures de Black Mirror

Le cinéma fantastique hispanophone est indéniablement un des meilleurs du genre, grâce à ses auteurs talentueux : Guillermo del Toro, Alejandro Amenábar ou encore Juan Antonio Bayona pour ne citer qu’eux. En lisant les Kentukis de Samanta Schweblin, c’est ce qu’on se dit tout naturellement : les hispaniques savent décidément écrire des histoires fantastiques comme personne, car derrière le décor et l’intrigue, émergent des questionnements qui font écho en chacun de nous. Dans ce roman d’anticipation plus que réaliste, une petite merveille technologique, mais néanmoins inquiétante, envahit peu à peu les étagères des magasins et les foyers: il s’agit du Kentukis, une peluche de la taille d’un chat, avec des caméras à la place des yeux et des roues indépendantes pour qu’elle puisse se déplacer librement. Là où survient le malaise, c’est que n’importe qui peut se retrouver aux commandes du Kentukis, car l’application distribue les connexions au hasard… Le choix qui incombe alors à l’utilisateur, avec le questionnement éthique que cela implique, est celui-ci : posséder un Kentukis et ouvrir les portes de son intimité à un étranger, ou incarner cette petite peluche à l’allure inoffensive et partager le quotidien d’un inconnu à l’autre bout de la planète?
Passées la curiosité et l’excitation de la nouveauté, l’addiction s’installe peu à peu, suivie de quelque chose de plus pernicieux dans la façon d’envisager la relation : si le Kentukis voit tout et entend tout, il doit aussi obéir aux ordres de son propriétaire, ou il sera volontairement éloigné de sa base de chargement. Autrement dit : l’utilisateur fera l’expérience désagréable et dérangeante de la mort virtuelle. 
A travers cet incroyable roman choral à l’allure dystopique, Samanta Schweblin décrit un monde ultra-connecté dans lequel la solitude ne fait que s’accroître et peser sur nos vies. L’écriture, précise et élégante, se met au service de personnages profonds et attachants, nous offrant même quelques moments de poésie. Il est impossible de lâcher ce roman à l’atmosphère envoûtante, tant on voudrait savoir jusqu’où chacun est capable d’aller, nous compris. Kentukis est une invitation à la réflexion et à la projection. Car s’il est terriblement réconfortant de combler la solitude, même avec un petit compagnon muet, devenir quelqu’un d’autre en se cachant derrière la technologie peut devenir très vite grisant. Être ou avoir? De quel côté vous rangeriez-vous pour changer votre vie?
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 26 570 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître