Les Librairies Fontaine

Les Librairies Fontaine



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Albin Michel
Collection
A.M. TER.AMER.
Nombre de pages
288
EAN13
9782226443038
ISBN
978-2-226-44303-8
NICKEL BOYS, ROMAN
Traduit par
Albin Michel
19,90
Présentation
Dans la Floride ségrégationniste des années 1960, le jeune Elwood Curtis prend très à cœur le message de paix de Martin Luther King. Prêt à intégrer l’université pour y faire de brillantes études, il voit s’évanouir ses rêves d’avenir lorsque, à la suite d’une erreur judiciaire, on l’envoie à la Nickel Academy, une maison de correction qui s’engage à faire des délinquants des « hommes honnêtes et honorables ». Sauf qu’il s’agit en réalité d’un endroit cauchemardesque, où les pensionnaires sont soumis aux pires sévices. Elwood trouve toutefois un allié précieux en la personne de Turner, avec qui il se lie d’amitié. Mais l’idéalisme de l’un et le scepticisme de l’autre auront des conséquences déchirantes.

Prix Pulitzer 2020

Couronné en 2017 par le prix Pulitzer pour Underdground Railroad puis en 2020 pour Nickel Boys, Colson Whitehead s’inscrit dans la lignée des rares romanciers distingués à deux reprises par cette prestigieuse récompense, à l’instar de William Faulkner et John Updike. S’inspirant de faits réels, il continue d’explorer l’inguérissable blessure raciale de l’Amérique et donne avec ce nouveau roman saisissant une sépulture littéraire à des centaines d’innocents, victimes de l’injustice du fait de leur couleur de peau.

« Le roman de Colson Whitehead est une lecture nécessaire. Il détaille la façon dont les lois raciales ont anéanti des existences et montre que leurs effets se font sentir encore aujourd’hui. » Barack Obama
Le mot du libraire
14 octobre 2020

Ségrégation et prison en Amérique

Avec ce roman magistral, Colson Whitehead entre dans le club très fermé des doubles vainqueurs du Prix Pulitzer. Faisant référence à une sordide histoire vraie, l’auteur nous entraîne en Floride dans les années 50 dans une institution à la fois école et maison de redressement pour adolescents délinquants dans laquelle ils vont vivre l’enfer. Des années plus tard, un rescapé, revient sur ses souvenirs d'ancien "pensionnaire". Un roman brillant et haletant sur la condition de la jeunesse afro-américaine et l'univers carcéral des adolescents américains.

13 septembre 2020

L'Amérique malade de ses maux

"Nickel Boys" était très attendu, vu le succès d'"Underground Railroad". Colson Whitehead récidive ici avec brio et accomplit le tour de force de remporter un deuxième Prix Pulitzer d'affilée avec ce texte comme un uppercut. Nous sommes dans les années 1960 en Floride. La ségrégation fait rage malgré les efforts notamment du révérend King et le Sud est gangréné par un racisme séculaire. Le jeune protagoniste de ce roman est noir et s'apprête à aller à l'université. Au terme d'une erreur judiciaire, il est envoyé dans la maison de redressement de Nickel. Débute alors une longue descente aux enfers où sa force morale est la seule chose nécessaire pour engager la lutte face aux bourreaux. L'amitié aussi est présente dans ce livre à la prose épurée, sans concession. Oui, mais à qui faire confiance quand on sait que la moindre action est scrutée, analysée par des bêtes fauves en puissance ? Inspirée d'une histoire vraie sordide et tragique à la fois, "Nickel Boys" renvoie les Etats-Unis à leurs vieux démons séparatistes. Ce livre n'en a que plus de force et de vérité. A l'heure des "Black Lives matter", il est urgent de lire ou de relire cet écrivain engagé...
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 27 782 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître